Membres

jeudi 15 novembre 2018

No Trace de Pierre-Jean Verhoye




4° de couverture 


Paris, Mai 2015, Raja vient d'apprendre par la police l'assassinat de son conjoint  Alberto, à Londres.
En rentrant à son domicile, elle assiste impuissante à la défenestration de sa voisine et décide de partir, avec son enfant, sur les traces de son mari.
Goran, policier brillant et peu disert, l'escorte malgré lui dans cette enquête hors normes.
Au même instant, la mère de la jeune femme perçoit, depuis New-York, comme une menace qui plane sur sa fille et envoie un SOS psychique qui sera intercepté par des hackers spécialistes des données numériques.
Commence alors une véritable course-poursuite, dont personne ne sortira indemne...



Mon ressenti 


 C'est toujours un plaisir pour moi de découvrir un thriller des éditions nouveaux auteur car on découvre souvent des pépites, et celui-ci est complétement différent de ceux qu'on peut lire habituellement, c'est un livre hors-normes. Je me suis régalée car ce n’est pas seulement un thriller et une enquête, c’est encore plus perplexe et des pouvoirs mystérieux vont s’ajouter à l’histoire et le monde fascinant des hackers. 
Raja et Goran, nous emporte à Londres où elle doit aller identifier le corps de son conjoint.
Sa voisine se fait tuer, défenestrée et sa petite fille Juliette se fait kidnapper par des gens très dangereux. 
En lisant ce roman, on découvre un véritable coup monté par des hauts placés qui travaillent dans un laboratoire de recherche biologique et pharmaceutique. 
Heureusement grâce à No-Trace ils vont réussir à entrer en contact avec Raja qui est très mal en point suite à l’agression.
Mais où est passé Goran je me suis posée la question et j'ai été heureuse de comprendre à la fin que l'auteur nous a préparé une sacrée surprise.
C'est ça qui est trop bon et j'adore les surprises.
On peut découvrir dans ce roman beaucoup d'action, des courses poursuites et des moments intenses où l'énergie électrique et la puissance du cerveau a fait son plein pour envoyer des messages de SOS.
On n’imagine pas à quel point l'homme ne sert pas de la totalité de ses capacités mentales et de son énergie. 
Magnétisme et science font bon ménage quand il s'agit de sauver des vies.  
Raja et sa mère Elizabeth vont travailler avec deux hackers de la cellule secrète No Trace afin de retrouver la petite Juliette mais hélas tout ne va pas se passer comme prévu.
 Le dénouement de cette histoire est très surprenant, j'étais vraiment étonnée et j'ai hâte de découvrir la suite. 

En plus d'être un thriller un peu électrique, ce roman nous fait vivre des rencontres passionnantes entre les personnages, des moments d'amour viennent combler quelques cœurs tristes. 

 Je vous conseille d'aller vite le chercher où le commander chez votre libraire, vous allez passer un moment exceptionnel.



 Auteur 


 

Né en 1964, Pierre-Jean Verhoye s'est remis à l'écriture en 2015, après un projet entrepreneurial d'une douzaine d'années.
 En 2005, il avait reçu le Prix du premier roman, décerné par Manuscrit et le journal Métro, pour un récit nommé "Débloque".

Le 6 septembre 2018 est une date importante pour lui : elle est celle de la parution de "No Trace", premier roman d'une trilogie, publié par Les Nouveaux Auteurs.
"No Trace" a reçu le prix Femme Actuelle 2018 ainsi que le coup de cœur de son Président, Gilles Legardinier.

Mauvais genre d'Isabelle Villain


 


4° de couverture 


 Hugo Nicollini est un garçon différent des autres gamins de son âge. 
Un père brutal. Une maman protectrice. 
Un soir, il est témoin d'une dispute entre ses parents. 
Une de plus. Une de trop. Cette fois-ci, sa mère succombera sous la violence des coups. 
 Vingt-trois ans plus tard, l'équipe du commandant Rebecca de Lost enquête sur la mort d'une jeune femme, sauvagement poignardée dans son appartement.
 Pas d'effraction. Pas de vol. Pas de traces de défense. 
 L'entourage de la victime est passé au crible, et l'histoire du petit Hugo va refaire surface bien malgré lui.


Mon ressenti 




Attention accrochez-vous!



 Difficile quand on est un petit garçon chouchouté par sa maman de faire face au  père, un homme violent et  haineux.
 Le début d'une histoire qui commence très fort avec des passages chocs comme on apprécie dans un bon livre bien sombre et ça fait mal. 
C'est bien des années plus tard que l'on va suivre les enquêtes du 36 quai des orfèvres, le commandant Rebecca de Lost et son équipe vont devoir résoudre deux affaires, dont une qui va les conduire dans le passé d'Hugo Nicollini, ce petit garçon qui a beaucoup changé.
Un tueur en série continue de sévir dans les ruelles sombres de la capitale et Rebecca reçoit de curieux messages. 

C'est pour moi un véritable coup de cœur et une réussite pour Isabelle Villain qui m'a emporté dans son livre et dans l'ambiance sombre et mystérieuse de son histoire qui sort de l’ordinaire. 
J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce thriller très percutant. 
 Un personnage qui a voulu vivre sa vie, changer et s'éloigner du mal mais un jour le mal le rattrape et c'est pourquoi on a le cœur qui saigne face à tant de haine et de cruauté. 
Un serial-killer qui saigne à tout va des femmes seules dans les rues sombres de Paris, voilà pourquoi je vous recommande de lire ce roman qui est vraiment prenant. 
Une sensation de manque m'a atteint à la fin de l'histoire, j'espère un jour retrouver Rebecca et ses collègues du
  Quai des orfèvres, j'espère bien les retrouver prochainement. 
Bonne lecture à tous je vous mets le lien ci-dessous afin de pouvoir vous procurer ce thriller dont il ne faut surtout pas passer à côté. 





 Auteur 





 Née au Maroc en 1966, Isabelle Villain a travaillé pendant une quinzaine d'années dans la publicité, l'évènementiel et l'organisation de salons professionnels. 
Amatrice de littérature policière depuis l'enfance, elle obtient en 2015 le prix Maurice Bouvier pour Peine capitale, et en 2016 le prix polar du festival Jeter l'Encre pour Âmes battues.

mardi 30 octobre 2018

La ferme aux maléfices d' Edouard Brasey




4° de couverture 


2 décembre 1928. En Haute-Provence, sur le plateau de Valensole, une famille sans histoires est sauvagement assassinée dans sa ferme. Un couple et leurs deux petits, ainsi que le domestique.

De nos jours. Géraldine hérite d'une parente éloignée une vieille propriété à Maurin-en-Provence.
 La bâtisse est inhabitée depuis quatre-vingt-dix ans mais parfaitement conservée.
Une condition est toutefois posée dans le testament : Géraldine ne peut jouir de ce bien que si elle s'y installe avec sa famille.
 Elle et son mari Jean-Louis y voient l'occasion d'un nouveau départ, loin de Nice. Jean-Louis, surtout, cuisinier de profession, qui rêve depuis toujours de monter son propre restaurant.
Mais à peine installée à Maurin, la jeune femme est saisie par un sentiment d'angoisse.
De sombres secrets hanteraient-ils cette maison tombée du ciel ?



Mon ressenti 


 Rien de tel qu’un bon roman effrayant pour nous faire entrer dans l’ambiance macabre d’Halloween.
Personnellement, j’aime lire des histoires qui me permettent  d’arrêter le temps et de couper avec la réalité.
 Cette histoire? elle était frissonnante, un très bon moment de lecture.
Je me suis retrouvée dans le même endroit mais à une période différente, un lieu terrifiant où notre personnage principal va devoir cohabiter avec le mal. « La ferme aux maléfices »
C'est l'histoire de Géraldine qui va aller à son rendez-vous chez un notaire niçois, elle hérite d'une maison familiale dans un petit village isolé de Haute-Provence et c'est ici que son cauchemar va commencer.
Trop de mystères se cachent dans cette vieille maison et les habitants de ce village en savent beaucoup plus sur ce sujet dont ils ne veulent surtout pas parler.
Une histoire qui se passe dans une vieille ferme abandonnée, où Géraldine et son mari vont devoir se construire une nouvelle vie. Enceinte de son premier enfant, elle va devoir supporter les changements d'humeur de son mari, Jean-Louis qui par moment parait ensorcelé par cette demeure. 
Un jeune homme, Max va entrer dans leurs vies et apporter beaucoup de mystères dans cette demeure. « Un terrible massacre, de la sorcellerie, et des meurtres mystérieux. »
 Je ne me suis pas ennuyée une seule minute en lisant ce roman. J’ai vraiment eu peur pour Géraldine et son petit jusqu’à la fin de l’histoire car la mort rodait autour d’eux.
Édouard Brasey, nous raconte cette histoire avec sa plume fantastique qui nous emporte dans un monde où la magie et la sorcellerie nous glacent les entrailles. Les paysages de Provence,
 J'ai aimé faire ce petit voyage en Guyane où l'on apprend beaucoup au sujet d'un certain peuple et de ses coutumes et surtout sur leur magie noire qui font froid dans le dos.
Quand dans un petit village de Provence vient s'installer le mal incarné, accrochez-vous ! 
 Je vous conseille vivement de découvrir ce roman qui pour ma part était très prenant. Je vous met le lien ci-dessous pour pouvoir vous le procurer. 
"J'ai adoré ce roman." 




Auteur 




Édouard Brasey, romancier, essayiste, scénariste et conteur, est l’auteur de plus de 70 livres traduits en plusieurs langues (anglais, russe, japonais, espagnol, portugais et italien), lauréat de nombreux prix littéraires (Prix Merlin 2009, Prix du jury Imaginales 2006, Prix Claude Seignolle de l’Imagerie 2006) et bénéficiaire de deux Bourses de création du Centre National du Livre.
Il a une rubrique dans le Who's Who in France.
 Il est un spécialiste reconnu des contes, des légendes et de la Fantasy pour lesquels il a publié de nombreux ouvrages de référence.
 Romancier à succès, il alterne les thrillers contemporains, les romans policiers, les sagas de Fantasy et les romans régionaux et historiques.
 Son thriller historico-ésotérique paru en 2013, "Le Dernier pape", n° 1 des ventes en polars historiques sur Amazon, a anticipé la renonciation de Benoit XVI et s’est imposé comme un best-seller avec 20 000 exemplaires vendus toutes éditions confondues.
Il récidive avec un thriller dystopique en cinq parties, "Anonymous", également traduit en anglais, qui s'annonce comme un nouveau succès numérique.

http://edouardbrasey.com/



dimanche 28 octobre 2018

Ilya Kalinine de Jérôme Camut et Nathalie Hug



4° de couverture 

On a raconté beaucoup de choses sur Ilya Kalinine.
On a dit de lui que c'était un monstre, un assassin de la pire espèce qui tirait son plaisir de la souffrance de ses victimes.
on a dit aussi qu'un seul homme ne pouvait pas avoir tué autant de gens et qu'il devait s'agir d'une légende derrière laquelle se cachait une organisation criminelle.
D'autres ont prétendu qu'il n'existait pas.
Et pourtant Ilya Kalinine a existé.
Depuis cet endroit et ce jour où j'écris ces lignes, je suis sans doute la dernière à pouvoir raconter son histoire.
Je m'appelle Vera et je suis la mère d'Ilya Kalinine.
Il est le fruit de notre époque.
Il en a la dureté.
Je l'ai élevé, je l'ai aimé, il m'a aimé en retour.
Les monstres n'aiment pas, je peux vous le dire.
Ou alors, nous sommes tous des monstres.


Mon ressenti 


J'ai mis le temps mais j'ai enfin lu le livre sur Ilya Kalinine, le personnage très charismatique de la série W3.
Un personnage qui m'a beaucoup plu et qui ne laisse personne indifférent, il est riche, puissant et il est surtout indestructible et avide de vengeance.
On en apprend beaucoup plus sur cet homme qui a vécu l'enfer.
 Il a perdu deux personnes très chère à son cœur, ce qui va entraîner chez lui une rage et une colère difficile à contrôler.
Toutes ses femmes enlevées, torturées, violées qui en sont réduite à n'être que de la marchandise et faire de l'argent.
 Une guerre contre des mafias Russes et des personnages ignobles qui auront un jour ou l'autre affaire avec Ilya Kalinine, tant pis pour eux.
Il va créer son propre réseau, afin de délivrer et protéger ces femmes, les mettre à l'abri et leur construire une nouvelle vie.
A la lecture de ce thriller sur Ilya Kalinine, je pense que pour ceux qui n'ont pas encore découvert la série W3, c'est une bonne façon de faire connaissance avec notre personnage principal qui nous donne tout le long de cette aventure tellement de frissons et d'émotions.
Pour ma part j'ai vraiment adoré cette série qui est trop addictive, nos auteurs ont du talent pour nous entraîner dans des moments terribles et sans pitié.
J'ai trop hâte de découvrir le prochain roman qui va sortir bientôt.


Auteurs 

le livre à Metz le 23 Avril 2016



Bien que né en région parisienne, Jérôme Camut, benjamin d'une fratrie de deux garçons et d'une fille, grandit à Angoulême. Il y fréquente successivement les écoles, collèges et lycées Saint-Joseph, Saint-André, Saint-Paul et Sainte-Marthe.
Après sa scolarité obligatoire, il rallie Paris pour y poursuivre ses études à l'École supérieure de réalisation audiovisuelle. Son projet à l'époque est de devenir réalisateur. Les deux années d'études se déroulent à merveille.
 Vient alors le temps du service militaire, passé pour partie en Bretagne aux écoles de Coëtquidan en tant qu'officier de réserve, dont il sort lieutenant.
 Depuis 2004, il écrit en collaboration avec Nathalie Hug.

Nathalie Hug est née à Nancy. Après quinze ans passés dans l'industrie pharmaceutique, où elle exerce plusieurs fonctions, de la formation des réseaux de visiteurs médicaux à la direction régionnale, elle décide de se consacrer à sa première passion, l'écriture, auprès de son mari, Jérôme Camut, l'auteur de Malhorne. Depuis 2004, ils publient des thrillers et des romans d'anticipation. Quand elle écrit seule, Nathalie Hug elle se tourne plutôt vers le roman contemporain ou historique. Son premier ouvrage en solo paraît en 2011.
Ensemble, les Camhug, comme on les appelle, ont écrit plus de treize romans, dont le premier, Prédation, est en cours d'adaptation pour le cinéma.
 (sources Wikipédia)


Romans de Nathalie Hug

  • L'Enfant-rien, Calmann-Lévy, 2011 
  • La Demoiselle des tic-tac, éditions Calmann-Lévy, 2012 
  • Un, rue des petits-pas, éditions Calmann-Lévy, 2014 

 

Le cycle de Malhorne de Jérôme Camut

  1. Le Trait d'union des mondes, Bragelonne, 2002
  2. Les Eaux d'Aratta, Bragelonne, 2004
  3. Anasdahala, Bragelonne, 2005 
  4. La Matière des songes, Bragelonne, 2006

 

Les Voies de l'ombre

Cette série est écrite en collaboration avec Nathalie Hug.
  1. Prédation, Télémaque, 2006 
  2. Stigmate, Télémaque, 2007
  3. Instinct, Télémaque, 2008
  4. Rémanence, Télémaque, 2010

 

Série W3

Cette série est écrite en collaboration avec Nathalie Hug.
  1. Le Sourire des pendus, Télémaque, 2013
  2. Le Mal par le mal, Télémaque, 2015
  3. Le Calice jusqu'à la lie, Télémaque, 2016 
  4. Ilya Kalinine, Le Livre de poche, 2017

 

Romans indépendants ( Jérôme Camut et Nathalie Hug)

  • Les Éveillés, Calmann-Lévy, 2008 
  • 3 fois plus loin, Calmann-Lévy, 2009 
  • Les Yeux d'Harry, Calmann-Lévy, 2010 
  • Les Murs de sang, Calmann-Lévy, 2011
  • Islanova, Fleuve Noir, 2017

dimanche 21 octobre 2018

Mitragyna d'Alain Siméon et Sandrine Zorn

éditions Lajouanie



4° de couverture


C'est l'histoire de Camille, une jeune et charmante prof de sciences qui s'apprête à passer trois jours à Paris  à visiter musées, monuments et boîtes de jazz.
Trois jours qui s'annoncent paisibles... sauf qu'à peine arrivée au musée d'Orsay on l'agresse violemment et on lui vole son sac.
 Le lendemain, le bagage est retrouvé aux pieds du cadavre d'un clochard.
L'identité du SDF ramène la jeune femme vers son passé de biologiste...
Policiers, agents secrets, chercheurs et truands ne tardent pas à s'y intéresser également :
Tous sont en quête d'une plante aux vertus prometteuses...



Mon ressenti 



Un meurtre mystérieux, une agression et un vol à la sortie du musée d’Orsay, le début d’une aventure inattendue pour Camille, qui ne s’attendait sûrement pas à recevoir son passé en pleine face et de cette manière plutôt brutale.
 Pour elle et sa sœur Sophie c’est le début d’un véritable traquenard, monté de toutes pièces par des personnes très haut placés et surtout très dangereuses.

Camille va devoir quitter sa petite vie tranquille en province pour remettre le nez dans ses recherches scientifiques qu’elle a lâché depuis quelques années afin de découvrir ce que cachait son ancien professeur lâchement assassiné.

 J’ai été happée dans cette enquête qui m’a permis de voyager de Paris jusqu’au Sénégal où des personnes cachent des secrets sur le professeur Viguier qui avant de mourir a fait don à Camille d’une mission de très haute importance et aussi un petit sachet.
Quand les laboratoires pharmaceutiques ont du pouvoir et de l’argent, ils font tout leur possible pour mettre des bâtons dans les roues des personnes impliquées dans cette affaire de très haute importance et surtout urgente car la vie des gens est en danger.

 Là c’est à vous de découvrir quoi en lisant le livre, je ne vais pas tout raconter nonnn !

 Du suspens tout au long de ce roman, de l'action et des personnages qui ne m'ont pas laissé indifférente. Cette histoire était très prenante, passionnante mais aussi instructive.

Je vous conseille vivement de découvrir ce premier  roman à quatre mains que Sandrine Zorn et Alain Siméon ont écrit car pour ma part en le lisant, je me suis régalée.
Une enquête sur un sujet d’actualité la biodiversité, ce roman nous laisse réfléchir sur le devenir de la planète et de ses plantes, la nature qui est dans un sale état hélas,ce qui présage rien de bon pour le devenir de l'humanité. 

Il devient urgent d’agir!


A commander chez votre libraire préféré, merci. 

https://www.editionslajouanie.com/mitragyna-d-alain-simeon-sandrine-zorn.html


 J'ai rencontré chez Hisler Even, Sandrine Zorn qui participait à une rencontre littéraire avec Valentine Imhof qui a écrit Par les rafales, un roman coup de cœur pour moi,  depuis on échange et partage nos livres et notre passion pour la littérature.
Grace à elle, je suis allée samedi à Mulhouse au festival sans nom, alors merci encore et à suivre pour de nouvelles aventures littéraires.


Auteurs 










Alain Siméon & Sandrine Zorn


Sandrine Zorn évolue dans le domaine de l’agriculture. Elle travaille et réside à Metz.
Alain Siméon est enseignant et chef d’entreprise. Il habite Troyes.

Ils se sont connus sur les bancs de l’uni­versité et se sont découverts une passion commune, la littérature policière.
Depuis ils se retrouvent régulièrement sur les salons.
C’est lors d’une manifestation consacrée au polar qu’ils ont décidé de se lancer dans l’écriture d’un roman à quatre mains.