Membres

mercredi 26 juillet 2017

Block 46 de Johana Gustawsson

Milady




4° de couverture 

Falkenberg. Le commissaire Bergström découvre le cadavre terriblement mutilé d'une femme.
Londres. Profileuse de renom, Emily Roy enquête sur une série de meurtres d'enfants.
Les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise: trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
Etrange sérial killer, qui change de lieu de chasse et de type de proie...
En Suède, Emily  retrouve Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les tueurs en série.
En semble, elles se lancent dans une traque qui va les consuire jusqu'aux atrocités du camp de Buchenwald, en 1944.





Mon ressenti 

Et ben ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi bon, je l'ai dévoré en peu de temps, pour un premier roman c'est une bombe.
J'ai adoré les personnages surtout Emily et Alexis qui vont vivre ensemble une enquête surprenante, pleine d'actions et de rebondissements.
 Linéa une amie d'Alexis a disparu, elle va partir en Suède afin de retrouver son amie.
La découverte de son corps atrocement mutilé, les met sur la piste d'un tueur sanguinaire qui sème des cadavres à Londres et en Suède.
Ce roman nous emporte aussi aux portes de l'enfer car ils nous transportent dans un camp de la mort pendant la deuxième guerre mondiale, la terreur et la violence de ce retour dans le passé m’a donné quelques suées froides.
Je vous conseille de découvrir cette histoire terriblement passionnante car dès que j'ai eu fini ma lecture, j'ai couru chez mon libraire pour acheter le deuxième Mör qui est d'autant plus alléchant. 
Johana Gustawsson a beaucoup de talent et j'ai été heureuse de découvrir son premier thriller que je trouve excellent, c'est vraiment réussi, j'ai vraiment adhéré à son style et a sa petite dose d'humour qui fait plaisir.
Amateurs de sensations fortes et vous qui êtes avides de terreur courrez l'acheter.
 Impossible de le lâcher jusqu'à la fin. 




Auteur 






Johana Gustawsson vit à Londres, avec son fils et son mari.
 Née en 1978 à Marseille et diplômée de Sciences Politiques, Johana Gustawsson a été journaliste pour la télévision et la presse françaises. 
 Block 46 est son premier roman 2015. Mör est le deuxième sorti en 2017.
Petite-fille de déporté, elle plonge au cœur de la folie meurtrière et ravive la mémoire des crimes nazis. Johana Gustawsson a écrit une biographie de la comédienne Laetitia Milot, avec qui elle a collaboré à son second thriller On se retrouvera.

samedi 22 juillet 2017

Dans la forêt de Jean Hegland

Editions Gallmeister

4° de couverture

Rien n'est plus comme avant: le monde tel qu'on le connait semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d'essence, les trains et les avions ne circulent plus.
Des rumeurs courent, les gens fuient.
Nell et Eva, dix sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt.
Quand la civilisation s'effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre.
Il leur reste, toujours vivantes , leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l'inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d'inépuisables richesses.



Mon ressenti 

Un superbe roman qui se déroule dans la forêt, deux sœurs vont devoir apprendre à survivre dans leur maison, malgré des évènements très douloureux.
Une force de survie leur vient surement de la forêt qui leurs donnent tout ce qu'elles ont besoin.
Eva aime la danse et Nell se nourrit de lecture mais quand les réserves de provisions se tarissent, elles n'ont pas d'autres choix que de se mettre à la tâche.
Suite au décès de leurs parents, elles vont devoir lutter et faire face à des évènements imprévus.
 Elles apprennent grâce à leur encyclopédie toutes les astuces et les moyens de cuisiner les dons de mère nature.
Elles n’ont pas une minute pour se reposer quand il faut cultiver la terre, aller chasser, ramasser des glands et aussi construire des barrières pour se protéger des animaux et humains qui trainent aux alentours.
Mais même quand c’est calme et serein, il peut arriver un incident dramatique dans la vie des deux sœurs qui va faire changer leurs destins à jamais.
Heureuse d’avoir lu ce chef d’œuvre, j’ai beaucoup aimé, la nature me fait un bien fou même en lecture. 
La magie de la nature opère en ceux qui l'aime et la respecte. Un grand bravo à l'auteur qui était de passage en France, il y a peu de temps, triste d'avoir loupé ces rencontres.




Auteur 




 Jean Hegland est née en 1956 dans l’État de Washington. Après avoir accumulé les petits boulots, elle devient professeur en Caroline du Nord. À vingt-cinq ans, elle se plonge dans l’écriture, influencée par ses auteurs favoris, William Shakespeare, Alice Munro et Marilynne Robinson. 
Son premier roman Dans la forêt paraît en 1996 et rencontre un succès éblouissant. 
Elle vit aujourd’hui au cœur des forêts de Californie du Nord et partage son temps entre l’apiculture et l’écriture.

mercredi 19 juillet 2017

Charade de Laurent Loison

éditions Nouvelles Plumes

4° de couverture


Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé, le visage encore marqué par la douleur de la torture qu’elle a subie. Dans une enveloppe abandonnée sur l’atroce scène de crime, une simple phrase : « les premiers seront les derniers ». Bientôt ce sont d’autres victimes, d’autres messages… Et un mystère qui reste entier.
Pour arrêter ce jeu sordide, le 36 quai des Orfèvres a missionné le commissaire Florent Bargamont. Le brillant mais glacial enquêteur fait équipe pour la première fois avec une jeune et enthousiaste criminologue, Emmanuelle de Quézac.
 Malgré les rivalités qui font rage au sein du 36, le duo d’enquêteurs se lance à corps perdu à la poursuite de ce tueur en série aussi terrifiant qu’inhumain.



Mon ressenti 

Désolé pour mon avis un peu tardif car je l'ai terminé il y a deux semaines, ce roman nous entraîne dans une enquête qui m'a vraiment surprise donc pour moi c'est signe d'un bon roman policier.
Un commissaire Florent Bargamont va y laisser sa santé mais heureusement que la jeune Emmanuelle de Quézac va se donner à fond et s'acharner afin de découvrir la vérité sur le tueur à la charade.

Suspens, action et certains moments d'angoisse m'ont fait vibrer à la lecture de ce roman très prenant.
Ce tueur manipule les enquêteurs comme des marionnettes afin d' assouvir sa vengeance, jusqu'à la fin de l'histoire ce suspens est intenable. 
J'ai été très heureuse de découvrir la plume de Laurent Loison et je vous conseille vivement de découvrir cette enquête passionnante au sein du 36 quai des orfèvres.


Auteur 

Laurent Loison 




Né dans le Val d’Oise en 1968, l’auteur grandit dans les traditions paysannes fondées sur le
travail et la famille.
Sa carrière éclectique fait de lui un homme aimant profondément la vie et ses ressources
inépuisables.
Créateur à tout juste 25 ans de ce qui sera le leader de la traduction technique en France –
A.R.T international – il quitte ses responsabilités en 2005 pour découvrir le Grand Ouest
Américain.
De retour en France, il se consacre à la création d’une société de services à la personne, mais
réserve une grande part de son temps à l’écriture, sa passion de toujours, rédigeant ainsi
plusieurs ouvrages qu’il garde pour ses proches.
"Charade" cristallise l’aboutissement d’un travail exigeant dans lequel il a pu insuffler à ses
personnages la multitude d’émotions et de sentiments qui animent son imagination
bouillonnante ; et qu’il souhaite aujourd’hui partager. Sortie le 03 novembre 2016.
"Cyanure" dans lequel évoluent les mêmes protagonistes, propose une fin innovante et encore jamais faite. Alors accrochez vous ! Sortie le 21 septembre 2017.
Avide de création originale, l'auteur travaille sur un nouveau projet "Chimères" qui vous surprendra à plusieurs égards.

mardi 18 juillet 2017

Lettre ouverte aux animaux (et à ceux qui les aiment) de Frédéric Lenoir

                                                                Éditions Fayard




4° de couverture 


<< Nous assistons probablement, et je le souhaite de tout cœur, au passage à un stade ethnique supérieur où à la pensée humaniste s'émancipe de son cadre anthropocentrique pour s'étendre à tous les êtres sensibles qui peuplent la Terre.
Dès lors, faire preuve d' "humanité" ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré de sensibilité et de conscience.
La vie s'est exprimée sur Terre à travers une foisonnante diversité.
Puisque l'être humain est aujourd'hui l'espèce la plus consciente et la plus puissante, puisse-t-il utiliser ses forces non plus pour exploiter et détruire ces formes de vie, mais pour les protéger et les servie.
 C'est pour moi notre plus belle vocation: protecteurs et serviteurs du monde. >>


Mon ressenti





Un très beau roman qui nous parle des animaux d'ailleurs on est carrément dans leurs peaux.
On peut vivre leurs vies et ressentir leurs émotions.
Beaucoup de souffrance et de tristesse, pour ceux qui n'ont pas la chance d'être respecté par nous les humains. Comprendre leurs sensibilité et réaliser que si chacun d'entre nous faisions des efforts pour les épargner de beaucoup de souffrance. 
Dans ce roman très bien écrit et parsemé de belles citations sur les animaux, on ouvre une porte dans notre inconscient et il m'a laissé à réfléchir sur le sujet.
Moi humaine élevée à a viande, je ressens de moins en moins l'envie d'en manger.
Oui ce livre m'a fait culpabiliser mais en même temps, il explique que progressivement nous pouvons nous nourrir autrement.
Ce roman apporte beaucoup de sagesse et il m'a donné encore plus l'envie de protéger les animaux étant donné que certaines espèces vont encore disparaitre prochainement, à nous de nous en inquiéter et de se donner un coup de pied au cul pour faire quelque chose.
 Si chacun y met sa part on pourrait arriver à sauver les animaux et protéger notre planète bleu qui est souvent prise pour une poubelle par certains gens irrespectueux. 
Merci pour ce beau livre à l'auteur que j'apprécie beaucoup.
Lisez-le vous ne le regretterez pas.




Auteur 




Le livre sur la place Nancy le 14 Septembre 2014.
Nationalité : France
Né(e) à : Antananarivo, Madagascar , le 03/06/1962
Biographie :

Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue, historien des religions, conférencier et écrivain.

Fils de René Lenoir (1927), ancien Secrétaire d’État à l'Action sociale de 1974 à 1978 sous Valéry Giscard d'Estaing, il grandit dans l'Essonne. Peu intéressé par l'école, il se passionne à l'adolescence pour la littérature, dévorant Hesse et Dostoïevski, et se prend d'intérêt pour la philosophie en lisant "Le Banquet" de Platon.

Intéressé par la pensée de Jung et les questions religieuses, après son baccalauréat, il entreprend des études de philosophie à l'Université de Fribourg, en Suisse et a pour professeur Emmanuel Lévinas. Il mène ensuite une quête spirituelle en Inde, en Israël et dans des monastères en France.
En 1986, il entame à l'EHESS une thèse de doctorat en sociologie sur la rencontre du bouddhisme et de l'Occident qu'il obtiendra avec les félicitations du jury à l'unanimité en 1999.

En 1986, il entre aux Éditions Fayard comme Directeur littéraire, poste dont il démissionnera en 1991 pour se consacrer à l'écriture et à la recherche.

À partir de 1996, il collabore à L'Express et tient une chronique dans Psychologies magazine avant de prendre, en 2004, la direction du magazine "Le Monde des religions", un bimestriel qui dépend du quotidien "Le Monde", et qui aborde le fait religieux de manière distanciée. Il démissionne de son poste de directeur le 23 octobre 2013.

Depuis septembre 2009, il produit et anime avec Leili Anvar une émission hebdomadaire sur France Culture : "Les racines du ciel", consacrée à la spiritualité.

Il est chercheur associé au Centre d'études interdisciplinaire du Fait religieux CEIFR.

Auteur d’une quarantaine d’ouvrages (essais, romans, contes, encyclopédies), traduits dans une vingtaine de langues et vendus à cinq millions d’exemplaires, il écrit aussi pour le théâtre, le cinéma et la bande dessinée. Sa pièce "Bonté divine", avec Roland Giraud, a été jouée à Paris en 2009.

Co-fondateur de l'association "Environnement sans frontières", il est fortement engagé dans la cause écologique et a écrit avec l'astrophysicien Hubert Reeves "Mal de terre" (2003).
Il est aussi le parrain de l'association pionnière dans le logement intergénérationnel Le PariSolidaire depuis septembre 2011.
Militant pour la cause animale, il rejoint en 2012 le jury du prix littéraire 30 Millions d'Amis.

lundi 19 juin 2017

Assommons les pauvres ! de Shumona Sinha



4° de couverture

Ils ont franchi la mer.
Ils racontent dans leur langue maternelle ce qui les amène dans ce nouveau pays, la France.
Tous bredouillent la même histoire.
Je les écoute.
Je traduis le discours qu'ils répètent mécaniquement.
Je partage leur passé et leur colère.
Je suis comme eux.
Ils mentent, j'interprète.
Aujourd'hui, c'est à moi de défendre ma place et d'expliquer pourquoi j'ai frappé cet homme.


Mon ressenti


Très sympa ce livre qui nous raconte un peu l'histoire des migrants d'une autre façon.

Le personnage principal du roman "Assommons les pauvres" est une femme qui est comme tous ces étrangers mais ne les perçoit pas comme vous.

 Elle profite de sa vie de femme libre et aime sa nouvelle ville où elle peut s'abandonner à toutes ses envies. Au travail, tous les jours elle doit écouter les mêmes histoires qui souvent se répètent, ils ont presque tous les mêmes mensonges à raconter et elle traduit.

Dans ce roman cette femme se livre complétement et nous raconte son parcours, son nouveau métier et aussi ses fantasmes dans une ville de Paris où d'un côté c'est le grand luxe et de l'autre c'est la misère.
Comment étant humaine peut-on faire face à cette triste réalité où la violence, la haine et le mépris entourent toutes ces personnes.
 Comment réagissez-vous si un homme vous agresse sauvagement dans un bus, elle va nous le raconter alors lisez cette histoire qui m'a vraiment surprise.

Bravo à l'auteur que j'ai eu le plaisir de rencontrer au salon du livre à Metz au mois d'avril et je suis enchantée de découvrir un de ses romans.

Auteur 

Shumona Sinha 

Salon du livre à Metz le 04 Avril 2017



Shumona Sinha est née en 1973 à Calcutta.
Elle obtient le prix du meilleur jeune poète du Bengale en 1990, avant de s'installer à Paris en 2001. Elle a quitté l'Inde grâce à un recrutement local organisé par l'ambassade de France, pour partir enseigner l'anglais dans des collèges de l'Hexagone.

Diplômée d'un DEA en lettres modernes de la Sorbonne, elle a publié plusieurs anthologies de poésie française et bengalie en collaboration avec son ex-mari, l'écrivain Lionel Ray, avec qui elle a été mariée pendant huit ans.

Elle publie en 2011 son premier roman aux éditions de la Différence : "Fenêtre sur l'abîme".

"Assommons les pauvres !", son second roman, très remarqué par la critique, est lauréat du Prix Valery-Larbaud 2012.

mardi 13 juin 2017

Équateur d' Antonin Varenne



4° de couverture 

 Voleur et incendiaire dans le Nebraska, déserteur de l’armée, meurtrier dans le Nevada : Pete Ferguson est un homme en fuite.
Sur la piste de l’équateur, là où le monde tourne à l’envers et où les rêves sont vrais, trouvera-t-il cette terre promise qui changera son destin ?

Roman de l’errance et de la quête, Équateur confirme la virtuosité d’Antonin Varenne, l’auteur de Fakirs et de Trois mille chevaux vapeurs. Des grands espaces de l’Ouest américain ravagés par la guerre civile au Guatemala de la révolution libérale jusqu’à la frontière entre Guyane et Brésil, l’odyssée envoûtante et poétique de Pete Ferguson célèbre et renouvelle le grand roman d’aventures.


Mon ressenti 

Grandiose, je suis très heureuse d'avoir lu mon cadeau de fête des mères très rapidement car il en valait le détour.
 Ce roman m'a mis les larmes aux yeux et j'ai vraiment eu peur à certains passages pour les personnages.
C'est une aventure à couper le souffle, Pete Ferguson nous embarque du Nord des États-Unis à Lincoln dans le Nebraska en juin 1871, jusqu' à l’équateur en pleine forêt amazonienne où il va se passer un grand tournant dans sa vie, déçu par cette découverte il va frôler la mort. J'en raconte pas plus car il va y avoir de l'action.

J'espère pour vous que vous avez lu 3000 chevaux vapeur, le début de l'histoire commence là-bas dans le  ranch Fitzpatrick où Arthur Bowman a décidé de prendre sous son aile les deux frères Pete et Olivier Ferguson.
En tout cas Équateur et un roman d'aventure avec en plus des moments très durs et des moments de grande tristesse et aussi je peux dire qu'il y a de l'amour dans ce livre.
L'auteur nous emporte dans une histoire qui nous fait voyager à travers le nouveau monde, et aussi découvrir des peuples qui ont des coutumes assez diverses.
 J'ai bien aimé l'idée du village femmes et village homme.
J'ai été surprise de la tournure des évènements car pour Pete qui a pris la fuite de son ranch suite à un incident, sa vie va être très rude et remplie de souffrance, car ses erreurs du passé le déchire.
 A force de haïr son père "le vieux", il va au fur et à mesure du roman lui ressembler de plus en plus et il va devoir vivre avec son fantôme qui le hante.
Beaucoup d'émotions à cette époque où les hommes étaient beaucoup plus sauvages, Pete va sauver Maria une petit Indienne du Guatemala et ensemble ils vont vivre des moments intenses, violents et passionnels avant de retrouver la famille Bowman au complet.
Je vous conseille de lire 3000 chevaux vapeurs et Équateur car ce sont des bijoux.
C'est à vous de partir à l'aventure.




Auteur





 Né à Paris, Antonin Varenne n’y restera que quelques mois avant d’être enlevé par ses parents pour vivre aux quatre coins de France, puis sur un voilier. Il n’y reviendra qu’à vingt ans, pour poursuivre des études à Nanterre.

Après une maîtrise de philosophie (Machiavel et l’illusion politique), il quitte l’Université, devient alpiniste du bâtiment, vit à Toulouse, travaille en Islande, au Mexique et, en 2005, s’arrime au pied des montagnes Appalaches où il décide de mettre sur papier une première histoire.