Membres

lundi 19 juin 2017

Assommons les pauvres ! de Shumona Sinha



4° de couverture

Ils ont franchi la mer.
Ils racontent dans leur langue maternelle ce qui les amène dans ce nouveau pays, la France.
Tous bredouillent la même histoire.
Je les écoute.
Je traduis le discours qu'ils répètent mécaniquement.
Je partage leur passé et leur colère.
Je suis comme eux.
Ils mentent, j'interprète.
Aujourd'hui, c'est à moi de défendre ma place et d'expliquer pourquoi j'ai frappé cet homme.


Mon ressenti


Très sympa ce livre qui nous raconte un peu l'histoire des migrants d'une autre façon.

Le personnage principal du roman "Assommons les pauvres" est une femme qui est comme tous ces étrangers mais ne les perçoit pas comme vous.

 Elle profite de sa vie de femme libre et aime sa nouvelle ville où elle peut s'abandonner à toutes ses envies. Au travail, tous les jours elle doit écouter les mêmes histoires qui souvent se répètent, ils ont presque tous les mêmes mensonges à raconter et elle traduit.

Dans ce roman cette femme se livre complétement et nous raconte son parcours, son nouveau métier et aussi ses fantasmes dans une ville de Paris où d'un côté c'est le grand luxe et de l'autre c'est la misère.
Comment étant humaine peut-on faire face à cette triste réalité où la violence, la haine et le mépris entourent toutes ces personnes.
 Comment réagissez-vous si un homme vous agresse sauvagement dans un bus, elle va nous le raconter alors lisez cette histoire qui m'a vraiment surprise.

Bravo à l'auteur que j'ai eu le plaisir de rencontrer au salon du livre à Metz au mois d'avril et je suis enchantée de découvrir un de ses romans.

Auteur 

Shumona Sinha 

Salon du livre à Metz le 04 Avril 2017



Shumona Sinha est née en 1973 à Calcutta.
Elle obtient le prix du meilleur jeune poète du Bengale en 1990, avant de s'installer à Paris en 2001. Elle a quitté l'Inde grâce à un recrutement local organisé par l'ambassade de France, pour partir enseigner l'anglais dans des collèges de l'Hexagone.

Diplômée d'un DEA en lettres modernes de la Sorbonne, elle a publié plusieurs anthologies de poésie française et bengalie en collaboration avec son ex-mari, l'écrivain Lionel Ray, avec qui elle a été mariée pendant huit ans.

Elle publie en 2011 son premier roman aux éditions de la Différence : "Fenêtre sur l'abîme".

"Assommons les pauvres !", son second roman, très remarqué par la critique, est lauréat du Prix Valery-Larbaud 2012.

mardi 13 juin 2017

Équateur d' Antonin Varenne



4° de couverture 

 Voleur et incendiaire dans le Nebraska, déserteur de l’armée, meurtrier dans le Nevada : Pete Ferguson est un homme en fuite.
Sur la piste de l’équateur, là où le monde tourne à l’envers et où les rêves sont vrais, trouvera-t-il cette terre promise qui changera son destin ?

Roman de l’errance et de la quête, Équateur confirme la virtuosité d’Antonin Varenne, l’auteur de Fakirs et de Trois mille chevaux vapeurs. Des grands espaces de l’Ouest américain ravagés par la guerre civile au Guatemala de la révolution libérale jusqu’à la frontière entre Guyane et Brésil, l’odyssée envoûtante et poétique de Pete Ferguson célèbre et renouvelle le grand roman d’aventures.


Mon ressenti 

Grandiose, je suis très heureuse d'avoir lu mon cadeau de fête des mères très rapidement car il en valait le détour.
 Ce roman m'a mis les larmes aux yeux et j'ai vraiment eu peur à certains passages pour les personnages.
C'est une aventure à couper le souffle, Pete Ferguson nous embarque du Nord des États-Unis à Lincoln dans le Nebraska en juin 1871, jusqu' à l’équateur en pleine forêt amazonienne où il va se passer un grand tournant dans sa vie, déçu par cette découverte il va frôler la mort. J'en raconte pas plus car il va y avoir de l'action.

J'espère pour vous que vous avez lu 3000 chevaux vapeur, le début de l'histoire commence là-bas dans le  ranch Fitzpatrick où Arthur Bowman a décidé de prendre sous son aile les deux frères Pete et Olivier Ferguson.
En tout cas Équateur et un roman d'aventure avec en plus des moments très durs et des moments de grande tristesse et aussi je peux dire qu'il y a de l'amour dans ce livre.
L'auteur nous emporte dans une histoire qui nous fait voyager à travers le nouveau monde, et aussi découvrir des peuples qui ont des coutumes assez diverses.
 J'ai bien aimé l'idée du village femmes et village homme.
J'ai été surprise de la tournure des évènements car pour Pete qui a pris la fuite de son ranch suite à un incident, sa vie va être très rude et remplie de souffrance, car ses erreurs du passé le déchire.
 A force de haïr son père "le vieux", il va au fur et à mesure du roman lui ressembler de plus en plus et il va devoir vivre avec son fantôme qui le hante.
Beaucoup d'émotions à cette époque où les hommes étaient beaucoup plus sauvages, Pete va sauver Maria une petit Indienne du Guatemala et ensemble ils vont vivre des moments intenses, violents et passionnels avant de retrouver la famille Bowman au complet.
Je vous conseille de lire 3000 chevaux vapeurs et Équateur car ce sont des bijoux.
C'est à vous de partir à l'aventure.




Auteur





 Né à Paris, Antonin Varenne n’y restera que quelques mois avant d’être enlevé par ses parents pour vivre aux quatre coins de France, puis sur un voilier. Il n’y reviendra qu’à vingt ans, pour poursuivre des études à Nanterre.

Après une maîtrise de philosophie (Machiavel et l’illusion politique), il quitte l’Université, devient alpiniste du bâtiment, vit à Toulouse, travaille en Islande, au Mexique et, en 2005, s’arrime au pied des montagnes Appalaches où il décide de mettre sur papier une première histoire.

samedi 10 juin 2017

L'intrigante balade du cœur de Laurence Navarro



http://www.librinova.com/librairie/laurence-navarro/l-intrigante-balade-du-coeur-2


 4° de couverture 

   Ce roman flirte entre l'histoire d'amour et l'intrigue policière.
  Dans une prison du Vaucluse, Lise, une élégante quadragénaire, est en détention provisoire. Elle est suspectée de meurtre. Sa vie a explosé à cause de quarante grammes de Goji, pas du cannabis, simplement des baies poussant dans la province de Ning Xio, en Chine… Alors bras qui assassinent ou bras qui enlacent ?
         
Elle va remonter le temps pour essayer de découvrir pourquoi elle a été prise dans cette spirale infernale et tenter de trouver un moyen pour s'en sortir. Désorientée, Lise poursuit un idéal qui sans cesse se dérobe à elle. Elle aimerait parfois, que sa vie sentimentale soit balisée comme le petit sentier qu'elle emprunte à Bédoin : « la Balade du cœur ». Elle s'adonne à la construction de sa vie avec des pointes d'humour et une fragilité désarmante. Sur la tête de l'héroïne va planer une question récurrente : qu'est-ce qu'une vie réussie ?
   L'histoire se déploie, tente d'égarer le lecteur pour mieux le rattraper avant de le surprendre à nouveau. Ce roman a comme ambition de produire le même effet que sous la dent, certains chocolats noirs : à la fois durs et fondants, parfois amers et acides ou sucrés. Mais en aucun cas, ils nous laissent indifférents !

Mon ressenti 


  

  J'ai découvert avec plaisir le premier roman de Laurence Navarro, c’est à la médiathèque de Dieuze que l’on m’a parlé de son livre.
 
 Du coup je l’ai vite commandé et je l’ai lu d’un trait.
 
 Le personnage principal, Lise nous emporte dans son aventure dramatique, car dès le début de l’histoire on se retrouve en cellule.

  Cette jeune dentiste, mère de famille vivant avec son mari Christophe une routine pesante, va s'amouracher d'un beau médecin ostéopathe, Baptiste qui va mettre un peu de piment dans sa vie trop calme.

 Marie, sa meilleure amie débarque dans la petite ville de Bédoin, mais ça ne va pas arranger les choses, il suffit juste d'une fois pour que la confiance soit trahie où parfois on ne se trouve pas au bon endroit au bon moment..Une amitié à la fois forte et fragile quand jalousie pointe le bout de son nez.

Lise est un peu comme St Thomas ,elle croit se qu'elle voit. 

Hélas pour elle car sa meilleure amie va se retrouver en mauvaise posture entre Lise et Baptiste.
    C’est ensuite que l’on découvre chapitre après chapitre cette histoire très prenante et angoissante, j'ai vécu des moments tragiques avec les personnages.

  Ensuite on découvre chapitre après chapitre comment Lise s'est retrouvée en prison. 
   Parfois dans la vie, il suffit d’un coup de cœur, une mauvaise rencontre pour que tout bascule.

Je vous laisse découvrir ce roman et je n'en raconte pas plus, car c'est surprenant, un bon premier roman, j'espère qu'il sera un jour édité en version papier. 

C'est à vous maintenant de le lire, pour le commander le lien est en dessous de la photo.
Bonne lecture à vous.  



Auteur  




 

Laurence Navarro est orthophoniste, son métier a sans doute joué un rôle non négligeable dans son cheminement vers l'écriture d'un roman. En effet cette profession donne une grande place au langage sous toutes ses formes. Aimant les expériences diversifiées, c'est donc tout naturellement qu'elle s'est dirigée vers cette fabuleuse aventure.
En présentant L'intrigante Balade du Cœur, elle a choisi de plonger le lecteur dans une histoire où, l'amour fertile en rebondissements, l'amitié et l'intrigue policière sont des éléments clefs.
En adoptant la narration à la première personne, elle donne une vision plus intimiste de l'héroïne, cette femme sensible qui espère ardemment… Mais ses deux bras enlacent ou assassinent ?
Ce roman libère un kaléidoscope de sensations. C’est une histoire où l’auteur construit de nombreuses et belles passerelles entre les rencontres inattendues, les destinées parallèles, les souvenirs, le deuil, les voyages …

lundi 5 juin 2017

Les lectures de Sab a 3 ans ça se fête.


Joyeux anniversaire à mon blog, Les lectures de Sab






Joyeux anniversaire à mon blog, Les lectures de Sab a 3 ans aujourd’hui et je suis reconnaissante auprès de toutes les personnes qui m’encouragent à continuer cette aventure littéraire.
Ma passion m’a aidé à changer ma vie, progresser et surtout elle m’a sorti du fond du trou.
Depuis je remonte la pente et je positive et j’espère rencontrer des gens qui ont la même passion que moi pour prochainement créer des évènements littéraires dans ma ville de Metz que j’aime tellement, je suis heureuse d’y retourner bientôt.
Une nouvelle vie qui s’annonce riche et pleine de bonheur.
Je ne ferais pas de concours désolé mais juste ce petit mot, pour vous remercier du fond du cœur.
En ce moment je publie rarement car je vais bientôt déménager, mais après je reprendrai de plus belle.
Merci encore à toutes les personnes qui suivent ma page :




                                          781 personnes aiment ma page lecture de Sab

Je fais parti des gens qui se battent pour sauvegarder notre culture, je soutiens beaucoup de nouveaux auteurs qui n'ont parfois pas la chance d'être édité.

Je continue de lire des livres qui m'apportent beaucoup et quand ça me plaît pas je mets de côté où j' arrête franchement mais c'est très très rare.

Je suis toujours heureuse de pouvoir me déplacer à des salons du livre et de rencontrer mes auteurs préférés, c'est vraiment une grosse bouffée de joie et de bonheur.
J'y rencontre aussi quelques amis(es) aussi a croc que moi et on en profite pour déjeuner et boire un verre tout en discutant de nos achats et nos lectures.
Le plaisir d' échanger et de découvrir des auteurs que je ne connaissais pas, c'est très enrichissant.

Je vous souhaite de finir le week-end en beauté et bonnes lectures à vous tous.

Merci 

                                        
                                                     Sabine Remy






jeudi 1 juin 2017

De cauchemar et de feu de Nicolas Lebel



4° de couverture

Paris, à quelques jours du dimanche de Pâques.

Un homme d'une soixantaine d'années est retrouvé assassiné dans un pub, une balle dans chaque genou, une troisième dans le front.

L'autopsie révèle sur son corps une fresque d'entrelacs celtiques et de slogans nationalistes nord-irlandais.
Trois lettres barrent le haut de son dos : IRA.
Le capitaine Mehrlicht fait la grimace. Enquêter sur un groupe terroriste en plein état d'urgence ne va pas être une partie de plaisir.
Pourtant, le conflit irlandais semble bien s'inviter à Paris...

Mon ressenti 


J'ai vraiment adoré le dernier livre de Nicolas Lebel, il m'a permis d’apprendre beaucoup de choses sur un pays que j'aimerais beaucoup visiter l 'Irlande, une île sauvage et verdoyante où il y a quelques années le sang coulait à flot.
Ce thriller maléfique est très instructif et m’a donné une nouvelle vision sur les sérials-killers.
Dans cette histoire le capitaine Mehrlicht et son équipe vont avoir affaire à un tueur assez particulier, il utilise les armes mais aussi il fabrique des explosifs très puissants. La pauvre Laura Reignier, lieutenant stagiaire va découvrir des carnages avec son supérieur qui ne la ménage pas du tout. 
Pendant ce temps-là, l'enquête avance et m'a emporté par chapitre très loin dans le temps, à l'époque où nos terroristes étaient jeunes et se préparaient à semer la mort sur l'île verte.
L’IRA n’a aucune pitié et elle tue les protestant et tous ceux qui les trahissent, le Croquefeu est un homme qui a vu mourir tous ses proches, il a échappé à la mort plusieurs fois et la folie le conduit à finir ce qu’il a commencé dans sa jeunesse, un vieux prêtre au visage ravagé nous emporte dans un véritable cauchemar.
J'ai vraiment apprécié cette lecture car il y a des moments très forts, terribles et aussi des moments très marrants car le capitaine Mehrlicht est un sacré phénomène.
Je vous conseille vivement de lire ce livre et je ne vous en dévoile pas plus, c'est à vous maintenant de tomber dans les limbes de l'angoisse. 

J'ai commencé par la fin en lisant le dernier livre de Nicolas Lebel mais je vais vite me mettre aux précédents.


 Auteur 





Nicolas Lebel est linguiste, traducteur et enseignant.

Il est également auteur de romans policiers.

Nicolas Lebel a fait des études de Lettres et d’anglais puis il s'est orienté vers la traduction. Il est parti en Irlande quelque temps avant de devenir professeur d’anglais. Il enseigne aujourd’hui dans un lycée parisien.

Passionné de littérature et de linguistique, il publie en 2006 une première fiction, une épopée lyrique en alexandrins: "Les Frères du serment".

En 2013, il publie aux Éditions Marabout "L’Heure des fous", en 2014, "Le Jour des morts", puis en 2015, "Sans pitié, ni remords", trois romans policiers caustiques où histoire, littérature et actualités se mêlent, des romans noirs qui interrogent et dépeignent la société française contemporaine avec humour et cynisme, dont le ton est souvent engagé, et le propos toujours humaniste. Ces trois romans mettent en scène le capitaine Mehrlicht.

Finaliste de la Plume de Cristal du FIFP Liège 2013 et finaliste du Prix du meilleur polar francophone Montigny 2013, il vit à Paris.