Membres

mercredi 9 août 2017

Mör de Johana Gustawsson

"Mör signifie tendre en Suédois "



4° de couverture 

Torvsjön, le 16 juillet 2015.
Sur les rives d'un lac, on retrouve le cadavre dépecé d'une femme.
Ses seins, ses fesses, ses cuisses et ses hanches ont été amputés de plusieurs kilos de chair.

Londres, le lendemain matin.
La profileuse Emily Roy est appelée sur les lieux d'une disparition inquiétante: l'actrice Julianne Bell a été enlevée à l'aube et ses chaussures ont été retrouvées à proximité de chez elle, emballées dans un sac de congélation.

Ces deux crimes portent la signature de Richard Hemfield," le tueur de Tower Hamlets", enfermé à perpétuité à l'hopital psychiatrique de haute sécurité de Broadmoor.
Dix ans plus tôt, il a été reconnu coupable du meurtre de six femmes et de l'ancien compagnon de l'écrivaine Alexis Castells.
Comment alors expliquer que ses crimes recommencent ?




Mon ressenti



Une nouvelle affaire pour Emily Roy va encore nous replonger dans les bas-fonds de l'horreur. 

Cette fois il s'agit d'un tueur en série qui est apparemment féru des plaisirs de la chair humaine. 

Donc bien entendu ça m'a encore bien plu étant une grande adepte de roman bien gore de temps en temps, ayant tellement accroché avec le premier Block 46, je peux vous assurer que je suis loin d'être déçue du voyage.

En Suède un corps retrouvé dépecé et ensuite la disparition de Julianne Bell va de nouveau mettre notre profileuse Emily Roy et notre écrivain Alexis Castells sur une enquête vraiment difficile.

Quelques retours dans le passé en plein Londres du XIX ème siècle où le célèbre Jack l’éventreur se faisait un plaisir d’assassiner quelques femmes de petites vertus, un petit peu de détails sur la vie d’une jeune femme aura surement un lien avec notre affaire.
Heureusement qu'une nouvelle recrue va leur donner un sérieux coup de main, il s'agit d’Aliénor, un flic hors normes qui m'a beaucoup fait penser à quelqu'un que je connais bien.  
Aliénor est autiste atteinte du syndrome d'Asperger et possède un ordinateur à la place du cerveau et aussi à une façon très atypique de bosser. 
 J'en raconte pas plus c'est à vous de découvrir.
Ce roman est très prenant donc je l'ai lu en très peu de temps, l'histoire est surprenante et terrifiante. 
Pour ceux qui l'ont pas encore lu,  je vous souhaite un très bon appétit et régalez-vous bien car c'est une bombe ce thriller. 
J'espère retrouver bientôt Emily et Alexis pour une nouvelle enquête. 




Auteur 

 

Née en 1978 à Marseille et diplômée de Sciences Politiques, Johana Gustawsson a été journaliste pour la télévision et la presse françaises. Elle vit aujourd’hui à Londres, en Angleterre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire