Followers

samedi 26 mars 2016

Le principe de parcimonie de Mallock



4° de couverture 

On  a volé la Joconde.
A la place du mystérieux sourire apparaît le visage hideux de la barbarie.
Plus qu'un crime, c'est un manifeste.
Polichinelle écarlate et Paganini du rasoir, le monstre qui répond au nom de Docteur Ockham excelle à découper l'anatomie de ses très médiatiques victimes.
Performance iconoclaste ou massacre dément?
Paris frissonne.
La terreur tout autant que la fascination règnent.
Alors que la Seine, en pleine crue centennale, engloutit métro, monuments et musées de la capitale, Mallock, tour à tour commissaire et critique de cette exposition apocalyptique, va devoir démasquer Ockham avant qu'il n'accomplisse son ultime promesse, son grand œuvre: repeindre le monde aux couleurs du chaos.
Un livre phénomène!

Mon avis 

Terrible !!!!. Il est terrible le dernier Hallock, et c’est toujours avec plaisir que je dévore les chroniques barbares, avec beaucoup d’appétit.
Un tueur en série qui sélectionne bien ses victimes, il a du coup un côté super héros justicier qui découpe des personnes inutiles à ses yeux ou coupables, il offre même des présents au commissaire Mallock qui va devoir encore une fois se démener pour démasquer ce polichinelle sans pitié.
On retrouve encore notre capitale en plein chaos avec un Mallock complétement retourné par un événement tragique, grâce à son équipe et son intuition sans pareil, il va nous emporter dans une enquête hors normes.
Ce qui est génial dans les romans policier de Monsieur Mallock, c'est qu'on apprend beaucoup de choses et on est absorbé par l'histoire de ce personnage si attachant ainsi que toute son équipe du 13.
Beaucoup d'action, beaucoup de passages bien trashs comme on aime et aussi une bonne dose d'émotion.
Accrochez-vous futurs lecteurs car on devient vite accro aux chroniques barbares.
Il le reste plus qu'à lire le massacre des innocents et j'aurai tout lu.

Quel talent, bravo.

  Photo du grand Mallock, trouvé sur sa page, grand gourou des temps modernes.
( rire) 



5 commentaires:

  1. Et ben, ce Mallok a le vent en poupe !

    RépondreSupprimer
  2. Très bon le dernier Mallock ! Je vais lire les autres dès que possible ! 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me reste a trouver le massacre des innocent en livre de poche

      Supprimer